Lamphone, la nouvelle technique d'espionnage via une ampoule

 

 

Des techniques d’espionnage innovantes.

Le “Lamphone” est une nouvelle technique d’espionnage découverte en  2020 par des chercheurs en sécurité de l'Université Ben-Gourion du Néguev et du Weizmann Institute of Science (Israël). Cette technique permettrait de retranscrire des sons (conversation, musique etc…) en observant une ampoule dans une pièce.

Après une première prouesse, il y à quelques mois déjà, de l’Université Ben-Gourion qui avait révélé la technique baptisé “Brithness”. Cette découverte permettait de voler des données sur des ordinateurs sans connexion réseau “Air Gap” via la variation de luminosité des écrans LCD imperceptible par l’œil humain. Cette fois encore, ces spécialistes en sécurité ont dévoilé au grand jour une nouvelle attaque par “canal latéral” très innovante appelé “Lamephone”. L’espion peut alors réaliser une écoute en direct, à distance, sans avoir besoin de s’introduire dans le domicile de sa cible ou de compromettre ses équipements à l’aide d’un logiciel malveillant, et pour finir il s’agit d’un système passif, c'est-à-dire qu’il est impossible de détecter la manœuvre avec un capteur électro-optique comme pour un microphone laser par-exemple.

 

L’espionnage à distance et en direct.

Cette technique permettrait à toute personne avec un ordinateur portable, un capteur “électro-optique” (environ 150 euros) et un télescope, d’espionner en temps réel tous les sons dans une pièce à une distance approximative de 30 mètres avec un télescope de premier prix.

Le Pr Yuval Elovici explique que les ondes émises lors d’une conversation provoque des mini-vibrations, qui elle-même provoqueront d’infime variation de luminosité, ces dernières seront transmises à un convertisseur analogique-numérique pour retranscrire les signaux électriques en informations numériques.

 

Lamephone, des résultats concluants.

Sur leur site web, les chercheurs expliquent le déroulement de leurs expériences. Ils ont placé trois télescopes avec des diamètres de lentille différents (10, 25, 35 centimètres) sur un pont à 25 mètres de la chambre à surveiller. Ces derniers fonctionneront avec le capteur électro-optique “PDA100A2 de Thorlabs” qui convertira la lumière en voltage électrique à travers une puce ADC NI-9223 de 16 bits retranscrit sur le script labVIEW. Les télescopes ont été dirigés sur une ampoule plafonnière pendante LED E27 12W. Avec cette configuration les scientifiques on réussit à retranscrire parfaitement la musique de “Coldplay-Clock” et “Let it Be des Beatles”, à tel point que les musique ont pu être reconnu par Shazam. Ils ont ensuite essayé avec un discours de Donald Trumps “We will make America great again” qui a été reconnu et parfaitement traduise par Google Traduction. (sons disponibles à l’écoute sur leur site internet)

Les chercheurs présenteront leurs projets à la conférence Black Hat à Las Vegas Nevada du 1er au 6 Août 2020. Le Pr Ben Nassi affirme “ vouloir sensibiliser les services de renseignements ainsi que leurs éventuelles cible sur, les risques et la réalité de ce genre d’attaque, et non pas pour fournir des outils”

En complément, voici 3 vidéos expliquant cette nouvelle technique d’espionnage.

 

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,